VILLAGES NATURE

Charme et authenticité

Albiez-le-Jeune

Après 52 lacets au cœur d’une forêt profonde surgit le plateau d’Albiez-le-Jeune, bijou dans son écrin de verdure avec comme diamant les majestueuses Aiguilles d’Arves. Ce village aux dimensions humaines s’est développé autour de sa magnifique église Saint-Germain. Venez à la rencontre de ses habitants, des amoureux de leur village et des passionnés qui seront vous partager avec enthousiasme leur savoir-faire artisanal, agricole et artistique.

Jarrier

Jarrier est situé sur le balcon sud-est de Saint-Jean-de-Maurienne entre 760 m et 2143 m (Le Grand Châtelard). Vous serez surpris par la myriade de petits villages : en tout 27 hameaux organisés autour de fours, de chapelles et d’oratoires. Les habitants ont dû composer avec le terrain instable (des plaques schisteuses qui causent des glissements lents mais continus de terrain) en installant les fameuses maisons à jambes. Par ailleurs vous pourrez découvrir un riche patrimoine avec notamment un grand nombre de chapelles de style baroque ainsi que l’écomusée du moulin. Pour les amoureux de la nature, Jarrier est aussi un formidable terrain de jeux été et hiver.

La Tour-en-Maurienne

La Tour-en-Maurienne résulte de la fusion des localités d’Hermillon, Le Châtel (avec sa tour Bérold du IXe siècle) et Pontamafrey-Montpascal. En empruntant les fameux lacets de Montvernier, devenus célèbres avec le passage du Tour de France en 2015, vous rejoindrez Montpascal et le Col du Chaussy à 1533m d’altitude où se trouve l’espace nordique du Grand Coin, terrain de jeux outdoor été/hiver. Le patrimoine, l’environnement d’exception, les loisirs variés (randonnées, ski nordique) et la proximité de grandes stations alpines font de la commune de La Tour-en-Maurienne une étape appréciée des amoureux de pleine nature.

Montvernier

Le village a développé sa notoriété grâce aux petits lacets, empilés les uns sur les autres, accrochés à la montagne, qui constituent une des routes les plus spectaculaires de Savoie et un véritable défi de plaisir pour les cyclosportifs: les lacets de Montvernier. Une fois arrivés au sommet, vous découvrirez, sur un plateau bien exposé, le petit village regroupé autour son église. Consacrée en 1776, cette église baroque est dédiée à deux Saints invoqués pour la guérison: Saint-Côme et Saint-Damien. Vous aurez l’opportunité d’y découvrir de nombreux objets liturgiques ou de décoration inscrits au titre des monuments historiques.

Saint-Julien-Montdenis

Le village s’étire au pied de la Croix des Têtes qui, avec ses six cents mètres de verticale, est la plus haute falaise calcaire d’Europe. Situé en rive droite de la rivière Arc et bien exposé, il bénéficie d’un microclimat remarquable qui lui a permis de posséder pendant plusieurs siècles un des plus importants vignobles de la vallée. Vous pourrez parcourir «Le terroir de Serpolière» en empruntant le sentier de découverte des cépages de l’Arc Alpin. L’histoire locale est aussi fortement marquée par l’exploitation continue pendant plusieurs siècles de carrières d’ardoises qui furent exportées dans toute la France et même au-delà. Partez à la découverte du Sentier des Ardoisiers pour vous plonger dans l’histoire de cet « or noir » qui a largement contribué à l’essor de St-Julien-Mont-Denis et de la vallée de la Maurienne aux XIXème et XXème siècles.

Saint-Pancrace 

Saint-Pancrace est un petit village sur les hauteurs immédiates et ensoleillées de Saint-Jean-de-Maurienne, bénéficiant d’une belle vue dégagée sur la vallée. Le village s’est développé autour de sa magnifique église baroque du XVIe siècle sous le vocable de Saint Pancrace. Découvrez l’histoire du village qui est marquée par l’exploitation du gypse et de l’anhydrite avec sa carrière à ciel ouvert en pied de vallée et par les sports d’hiver en altitude avec sa station des Bottières (reliée au domaine des Sybelles).

Villargondran

La situation de Villargondran, en fond de vallée, offre une vue exceptionnelle sur le massif des Encombres avec, au premier plan, la plus haute falaise calcaire d’Europe: La Croix des Têtes (2492 m). En été, vous pourrez profiter du plan d’eau des Oudins ouvert à la pêche et à la baignade (surveillé en été). Chaque année, la commune entretient précieusement ses massifs aux fleurs variées et aux couleurs multiples. Le fleurissement de Villargondran compte en effet parmi les rares communes mauriennaises à afficher trois fleurs. Vous pouvez aussi faire une halte au musée Rosine PERRIER: lieu de mémoire, qui retrace un pan de l’histoire de la résistance en Savoie. Un documentaire audiovisuel et une exposition réalisés à partir de documents collectés évoquent aussi la déportation et le maquis en Maurienne de 1940 à 1945.